Actualités

PV du Bureau du LABEX 06/01/2015

PV du bureau du 6 Janvier.

Présents. H. Carayol, T. Delzant, P. Helluy, M. Maumy-Bertrand, N. Meyer, C. Prudhomme, D. Schmitt.

Excusés. B. Enriquez, C. Gasbarri, L. Gardes, N. Anantharaman.

1. Sans qu’il s’agisse à proprement parler d’une évaluation, un « point d’étape » à mi parcours du labex sera organisé cette année par l’ANR. Un rapport doit être préparé pour mi-mars mettant en valeur la politique d’attractivité, les effets transformants et l’impact socio-économique du labex. Les responsables des équipes de recherches seront sollicités à ce sujet.

2. Deux demandes de financement de diffusion des connaissances sont discutées.

Une demande de financement d’un MOOC sur la théorie des groupes finis par VC. Heu et P. Guillot. Le projet ayant été évalué de façon très favorable par deux experts extérieur à l’UDS, le bureau accorde un financement à hauteur de 21k€+ une mission doctorale « diffusion des connaissances » (64h équivalent TD, k$ environ).

Le Cercle des Mathématiques organisé par Tatiana Beliaeva bénéficie depuis 3 ans du soutien du labex à travers le financement d’une mission doctorale. Le bureau souligne le très grand succès du Cercle et propose de reconduire ce financement (64h équivalent TD, 6k environ). Pour le soutien à la participation au TFJM, le financement sera à discuter avec le laboratoire et l’UFR.

3. Une demande de Mme Szopos de financement du CEMRACS est examinée. Le "Centre d’Eté Mathématique de Recherche Avancée en Calcul Scientifique" existe depuis près de 20 ans. Cette manifestation se déroule chaque année au CIRM, de mi-juillet à fin août, en deux phases : une école d’été d’une semaine, suivie d’une session de recherche sur projets de 5 semaines. Elle s’adresse aux doctorants en mathématiques appliquées, encadrés par des chercheurs plus confirmés. Traditionnellement, le financement des projets de recherche est obtenu par les organisateurs ; il sert en majorité à couvrir le séjour au CIRM des jeunes chercheurs : environ 3000 euros par personne pour les 6 semaines. L’école d’été et le financement des scientifiques seniors sont financés par le CNRS, l’Inria, la SMAI, des frais d’inscription à l’école d’été, etc. Le bureau note et déplore une baisse très importante des subventions institutionnelles pour le CEMRACS : CNRS et Inria diminuent cette année leurs soutiens de 6 k€ (sur 16k€) et 7 k€ sur 15k€) respectivement par rapport à 2014. Le bureau rappelle que le financement d’une manifestation scientifique programmée au CIRM ne rentre pas directement dans le champ d’action du labex IRMIA qui n’a pas à se substituer aux organismes dans leurs missions. Cependant, l’un des projets du CEMRACS s’inscrit dans le prolongement d’un des actions phare du labex : c’est un projet sur la modélisation mathématique des flux sanguins cérébraux et oculaires, thématique que le labex soutient déjà très fortement à travers la chaire de Mme Guidoboni et le soutien à CEMOSIS ; la participation de l’entreprise ALCON ( http://www.alcon.fr/ ) est également envisagée. Le bureau décide donc d’accorder un soutien à ce projet de recherche précis, à hauteur de 6k€ pour financer le séjour de six semaines au CIRM de 2 chercheurs strasbourgeois travaillant sur ce projet.

A ce sujet, le coordinateur du LABEX note qu’un nombre croissant de demandes de financements de colloques ou même de missions lui sont directement adressées. Il rappelle que le labex n’a pas à se substituer aux moyens déjà existants dans ce domaine (labo, université, contrats), que les demandes doivent corresponde aux objectifs déclarés du labex, et qu’elle doivent passer par le filtre des appels à projets mis en place.

4. Divers. Mr L. Garde a informé le coordinateur que par manque de temps, il ne pourra plus s’investir dans le bureau du LabEx et ne souhaite plus en faire partie. Il conviendra donc de trouver un nouveau responsable pour la thématique statistique-actuariat du labex.