Projets soutenus

Projets soutenus en 2013

En 2013, le LABEX met en place 2 contrats doctoraux, 3 contrats post-doctoraux et embauche un IR pour le développement de la plate-forme CEMOSIS.

Mr Alexandre Ancel est ingénieur de recherche pour une durée de 2 ans, il est spécialisé dans le calcul haute performance et en particulier le calcul hybride. Il participera activement aux activités du Centre de Modélisation et Simulation de strasbourg (CeMoSiS, http://www.cemosis.fr) et au programme HPC-PME.

M. Simon Covez est post-doctorant en algèbre et topologie. Ses recherches concernent les algèbres de Leibniz et l’homologie des racks. Il travaille sur un projet en homologie des groupes et homologie des foncteurs conjointement avec Pierre Guillot, Hans-Werner Henn et Christine Vespa.

Mme Daversin est doctorante pour une durée de 3 ans sur le sujet "Bases réduites certifiées pour des problèmes multi-physiques non-linéaires de grande taille. Application au design d’aimants à haut champ". Il s’agit d’une collaboration entre l’IRMA (EDPTC) et le laboratoire des champs magnétiques intenses (LNCMI, grand équipement du CNRS) autour du design d’une nouvelle génération d’électro-aimant permettant d’aller au delà de 40T.
Cette collaboration s’effectue dans le cadre du Centre de Modélisation et Simulation de Strasbourg (CeMoSiS, http://www.cemosis.fr)

Mme Valentina Di Proietto, post-doctorante pour une durée de deux ans à l’IRMA. Elle travaille au sein de l’équipe d’arithmétique et géométrie algébrique. Elle s’intéresse à la géométrie des variétés semi-stables sur un anneau de valuation discrète, complet d’inégales caractéristiques (0,p). En particulier, elle étudie les équations différentielles p-adiques sur ces variétes et leur cohomologie log-crystalline.

M. Juan Manuel Martinez Fernandez, doctorant pour une durée de 3 ans. Le thème de sa thèse est "Parallélisation automatique, dynamique, adaptative et spéculative par assemblage de squelettes de programmes". Cette thèse, qui concerne le calcul haute performance, sera encadrée par Philippe Clauss (équipe ICPS) et Philippe Helluy (équipe EDP).

Mr Louis-Hadrien ROBERT, post-doctorant pour une durée d’un an. Il s’intéresse à la théorie de la catégorification en particulier pour le cas du groupe SL_3 et aux réseaux de spin quantiques. Il travaille avec les membres de l’équipe de "Algèbre, topologie, groupes quantiques, représentations" et en particulier avec F. Costantino.