Archive des actualités

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’ IRMIA

13 février 2013

Présents à Strasbourg : Henri Carayol, Michel Emery, Catherine Mongenet

En lien audio/video : Michel Boileau, Ovidiu Costin , Emmanuel Jeannot, Mario Ohlberger, Michael Rapoport, Lionel Schwartz

Objet de la réunion : Il s’agissait d’examiner des dossiers de projets post-doctoraux et d’"autres moyens de la recherche".
(Appel à projets envoyé le 14 Septembre aux diverses équipes).

1°) Moyens de la recherche.

Deux dossiers étaient déposés : Un en "Calcul hautes performances" et un autre en "Statistiques bayésiennes".

Nous décidons de renvoyer le dossier de statistiques à une réunion future pour deux raisons : d’une part le dossier sous sa forme actuelle développe beaucoup plus des problématiques d’enseignement que des problèmes scientifiques justifiant de la nécessité de recruter un Ingénieur de Recherche. D’autre part aucun spécialiste de statistique ou bio-statistique n’est présent à cette réunion.
Les responsables de ce projet doivent le récrire en détaillant l’aspect recherche.

En ce qui concerne le dossier en calcul hautes performances, une discussion a lieu entre les membres du CS spécialistes de la discipline.
L’intérêt du projet est souligné et la nécessité de le soutenir affirmée. Quelques critiques sur un certain nombre d’imprécisions, en ce qui concerne en particulier la mission exacte du futur ingénieur de recherche, qui devrait être d’avantage précisée et détaillée.
Par ailleurs, parmi les candidatures possibles à ce poste, celle de N. Shokina ne semble pas bien adaptée au projet.

A ces réserves près, le CS soutient le projet d’un recrutement d’un IR pour 4 ans.

La demande d’équipement (stockage) pour 20 K Euros est parfaitement justifiée (demande à répartir sur les moyens de l’IRMA/IRMIA)

La demande de fonctionnement de 80 K Euros semble un peu excessive (à ramener à 40 KE ?)


2°) Post-docs.

Après le retrait du dossier présenté par Chloé Perin, il reste quatre projets : deux en algèbre, un en arithmétique, un en géométrie.
Nous pouvons compter sur deux ou trois post-docs de deux ans mais il y aura d’autres appels à projets dans l’avenir.

Nous discutons de la forme de ces projets, chacun comportant plusieurs noms de post-docs potentiels. L’ambiguïté réside entre le classement des projets eux-mêmes ou des candidats pressentis. Il s’agit de trouver des critères de choix : la crédibilité des candidats post-docs, l’intérêt scientifique du sujet, privilégier les demandes présentées par de jeunes collègues.

Après un examen détaillé des dossiers et une discussion approfondie, nous sommes parvenus en combinant ces différents critères à un classement des projets. Ce classement tient également compte de la liste des candidats potentiels. Autrement dit, le conseil souhaite être consulté si les candidats affichés ne sont finalement pas disponibles et si les responsables de ces projets souhaitent en chercher d’autres.

1) Projet "Interactions en géométrie arithmétique" (Poineau / Marmora / Beliaeva)

2) Projet "Topologie symplectique : Aspects effectifs et aléatoires" (Kharlamov Opshtein). Le CS privilégie plutôt l’aspect "effectif".

3) Projet "Homologie des groupes et homologie des foncteurs" (Henn). Dans la liste des candidats possibles le CS retient seulement les noms de S. Covez et A. D. Rahm.

4) Projet "Catégorification, algèbre et topologie quantique" (Costantino / Fock /Enriquez)

Henri Carayol